You need to upgrade your Flash Player.

Titresuzon

 

En 1946 sous l'impulsion de trois hommes amoureux du folklore de leur pays nait le groupe folklorique Martiniquais.
Très vite, grâce à l'action de ces trois hommes, MISANE, NESTORET et BOISLAVILLE, le groupe devient l'ambassadeur qualifié de la Martinique pour le développement du tourisme, contribuant ainsi à une meilleure connaissance du folklore martiniquais.

Quelques années plus tard, le 03 Octobre 1949 naquit Suzon SAINTE-ROSE à Fort-de-France.
A l'âge de 15 ans, je fais mes premiers pas au sein du groupe folklorique Martiniquais de Loulou BOISLAVILLE qui disait déjà de moi: «Voila un enfant qui promet, cette petite ira loin!»

suzon01

 

J'intègre alors définitivement le Groupe Folklorique Martiniquais.
Des lors, je participe à toutes représentations, aux fêtes patronales et d'autres galas spéciaux en parallèle avec les tournées dur la Métropole: Nous sommes en 1965.

Puis en 1966, avec l'arrivée de Ronnie AUL, célèbre chorégraphe américain, envoyé à la Martinique par la ministère de la culture à la demande de l'office du tourisme de la Martinique, nait le Ballet Martiniquais.

Ronnie AUL, assure alors le cours des plus jeunes dont je fais partie; je deviens son modèle pour les essais chorégraphiques.

 

 

En 1967, la troupe participe au Gala de New York au Waldofastoria pour le non moins célèbre Bal des Princesses et inaugure aussi l'aéroport Kennedy.

suzon02Enfin, la consécration à la fois pour le Ballet qui participe à l'ouverture des jeux Olympiques en 1974 à Munich et pour moi qui devient monitrice formant ainsi les nouveaux danseurs.

De 1972 à 1977, je suis désignée par Loulou BOISLAVILLE et Ronnie AUL afin d'enseigner la danse traditionnelle dans les divers établissements scolaires aussi bien pour les élèves que pour le corps enseignant.

Je suis alors nommée officiellement l'assistante du chorégraphe.

En 1978, la troupe devient professionnelle sous l'appellation: Le GRAND BALLET DE MARTINIQUE.

Je suis nommée directrice adjointe de la troupe.

Je continue à la fois de danser et réaliser la confection de costumes pour les danseurs.

En 1987, tout en continuant la création de costumes au nombre de trois cents (300) à l'époque, je découvre la joie d'une passion que je peux enfin exprimer: la composition de la Musique Traditionnelle.

Je deviens auteur/compositeur et est primée plusieurs fois au concours de la Chanson Créole.

 

suzon03

Dans cette même année, je suis nommée Directrice du GRAND BALLET et ai les pleins pouvoirs sur le plan artistique.

En 1992, j'obtiens la Médaille d'Or du travail, ce qui est une première pour l'époque en Martinique dans le domaine de la danse.
Puis en 1996, je deviens gérante du GRAND BALLET DE MARTINIQUE et cela jusqu'à aujourd'hui.
En 2000, un partenariat est signé entre le GRAND BALLET DE MARTINIQUE et le théâtre de danse de Lynch Borg aux Etats-Unis, puis en 2001 un départ à Boston dans les universités pour initier les Américains à la danse traditionnelle (sujet d'examen) et la même année, j'obtiens le trophée du Tourisme.

suzon05

suzon06

Je suis élevée au grade de 

Chevalier de l'Ordre National du Mérite par le préfet de région en 2002.

Cette même année, j'organise un spectacle en hommage à Loulou BOISLAVILLE à l'Atrium.

Prix Sacem «Hommage» pour ma contribution et mon dévouement pour faire avancer la musique martiniquaise et en qualité de secrétaire en 2003.

En 2006 nous célébrons les 60 ans du BALLET. Une messe est dire à la Cathédrale. Un défilé de groupes dans les rues de la Ville et un déjeuner dansant sous le Grand Marché de Fort de France ponctua cette journée mémorable.

En 2007, la Comédie Musicale « BA MWEN EN TI BO » réalisée par mes enfants (Marie-Claude et Georges) sur la scène du Grande Carbet du Parc Floral fut un franc succès: Trois spectacles à guichet fermés.

Malgré la conjoncture actuelle au niveau du tourisme, je continue à avoir foi en ce que je fais et mes spectacles sont toujours aussi authentiques et à l'image des fondateurs.

La troupe continue à se produire dans de grands hôtels et sur les navires de croisière, ce qui me vaut les mérites des Directeur des Hôtels et des responsables du Tourisme.

Deux projets me tiennent à cœur:

 

  • La création d'une école de danse
  • Un partenariat avec la Virginie au Randolph Macon Woman's College en vue de l'initiation à la danse traditionnelle.

Apres 43 ans au service du Tourisme et du Folklore Martiniquais, je continue à œuvrer pour le tourisme et la culture de notre ays et à former les jeunes, car grande est ma fierté de voir que la plupart des associations de danse sont dirigées par des danseurs qui ont été formé au BALLET.

Ma vie au sein du GRAND BALLET DE MARTINIQUE n'aura cessé de respecter et de promouvoir notre patrimoine.

suzon07

Foire de Paris avec la ministre Brigitte Girardin

 
>
Copyright © 2009-2011 Le Grand Ballet De Martinique. Tous droits réservés. Site réalisé, hébergé et réfférencé par REALTECH.
SiteMap